La cinquantaine et la ménopause

J’écris cette semaine sur un sujet OH ! combien subtil et délicat… La ménopause…
Cette bafouille m’a été demandée par une amie qui a pris du poids et ressent un mal-être… Elle se reconnaîtra.
En ce qui me concerne les symptômes de la ménopause tels que bouffées de chaleur, perte de tonicité de la peau, vulnérabilité entrainant souvent de la nervosité, des troubles du sommeil, absence de libido, et j’en passe, sont apparus un peu avant la cinquantaine, mais pas de prise de poids, ma silhouette reste la même.
Je n’ai jamais fait de régime, je mange souvent plus que de raison et j’aime le bon vin et la fête !

Ménopause Chany fiftynice.com
Ménopause Chany fiftynice.com

Le secret ONE : avoir un moral d’acier
La fête et la musique sont très souvent dans ma tête et m’aident à passer les caps difficiles de la vie, et je me suis souvent demandé si les désagréments causés par la ménopause n’étaient pas aussi liés à un facteur psychologique sous-jacent ou à une faiblesse psychique qui fait que nous basculons dans le mal-être ? (difficile cette phrase, Hein, mais relisez-là…)

Le secret TWO : la prise de poids et la perte de tonicité de la peau
C’est un secret universel bougez !
– Montez les étages à pied au lieu de prendre l’ascenseur, prendre 2 haltères ou 2 bouteilles d’eau et faites travailler les bras pour les muscler (pas très jolie la peau flasque sous les bras, Hein ?).
– Quelques abdos/fessiers sur un tapis en mousse pour muscler et renforcer (pensez à aller sur internet, il y a beaucoup de cours gratuits à suivre, notamment celui de Décathlon qui propose des plages horaires et des cours très variés).
– Prendre du soleil, avec modération, pour profiter de la vitamine D.

Le secret THREE : vaincre les bouffées de chaleur
Si comme moi vous aimez faire la fête (parfois jusque tard dans la nuit) évitez l’alcool car cela décuple les sensations de chaleur.
J’ai aussi diminué ma consommation de chocolat qui me fait monter illico une bouffée (Je sais, je dois être la seule personne au monde à avoir cette gène due au chocolat !).
– Si une bouffée de chaleur me réveille dans la nuit, j’ai toujours une bouteille d’eau par terre près de mon lit, ainsi elle reste fraîche.
– Il n’y a jamais de chauffage dans ma chambre (même l’hiver).
– Mon mari et moi faisons couette à part, la sienne est très épaisse et la mienne très fine et si j’ai froid je tiens aussi près de mon lit une couverture.
Ok, tout cela demande de l’organisation, mais au moins je dors !!!

Le secret FOUR : gérer la nervosité
Si vous n’êtes pas assez souple pour passer au yoga, utiliser la concentration mentale.
J’ai en moi (et vous aussi) des images positives. Je fais une longue inspiration en pensant à une image positive (la mer par grand beau temps quand le soleil s’y reflète), et j’expire en sortant les pensées négatives (par exemple, mon ado qui me met les nerfs en pelote, ma belle-mère qui me hérisse le poil…).
Vous verrez cela deviendra un reflexe à la longue. C’est une méthode que j’utilise depuis une bonne vingtaine d’années, bien avant la ménopause et qui m’a évité des crises de nerfs inutiles.

Le secret FIVE : bien dormir
– Sans sommeil les contrariétés sont exacerbées. Pour bien dormir respecter votre cycle et allez vous coucher dès que vous le sentez arriver.
– Je me couche de plus en plus rarement après 22H30 et je me lève vers 6H.

Le secret SIX : lâcher prise sur la libido
Et la libido dans tout ça ?
Doit-elle vraiment être au RDV tous les soirs ?
Vaste sujet…
Je pense que cela doit être un juste équilibre adapté à des personnalités et aux rapports que nous entretenons avec la personne qui partage notre vie.
Il y a des couples qui prennent leur pied en faisant la cuisine ou en discutant autour d’un verre, d’autres qui ont besoin de faire l’amour 7 fois par semaine, d’autres encore qui le font tous les 6 mois ou que très rarement.
Selon moi la libido n’est pas symptomatique de la ménopause. Ceux sont nos changements physiologiques qui entrainent une perte du désir et le regard parfois désobligeant que nous portons sur nous mêmes.

La ménopause by Chany
La ménopause by Chany

Le secret SEVEN : le visage, reflet de l’âme
Les rides sont là… OK
La peau n’est plus aussi veloutée… OK
Nos 20 ans sont un peu loin… OK
Le fond de teint et le maquillage outrancier n’étant pas les meilleurs alliés des rides, je me maquille très peu. Un petit coup de crayon sur les yeux, du mascara pour agrandir les yeux, un peu de poudre de soleil et du rouge à lèvres correspondant à ma carnation, c’est ainsi que je me sens le mieux dans ma peau depuis toujours.

Pour conclure, pensez très fort que la ménopause est un passage qui a une dur et limitée dans le temps. C’est une « pause » entre deux pans de notre vie.

Je vous propose de lire aussi le livre d’Isabelle Ranchet « Mince et sexy à la ménopause », que j’ai acheté sur AMAZON il y a quelques temps. Elle aussi prône des méthodes de forces mentales et d’aptitude au bonheur.

Venez vite me rejoindre sur FIFTY NICE pour me donner vos recettes bien-être et me faire savoir si les quelques conseils que je vous ai donné vous ont été utiles.
A très bientôt.

La ménopause by Chany
La ménopause by Chany

Chany

Rendez-vous sur Hellocoton !